Le Canada déverse-t-il des déchets dans l'océan ?

Les Canadiens produisent plus d'ordures par habitant que n'importe quel autre pays du monde. Bien qu'il soit difficile de prouver qu'ils déversent directement leurs déchets dans l'océan, le fait qu'ils accumulent une telle quantité de déchets suffit à les mettre sur le banc des accusés.

En tant que l'une des nations les plus riches avec une population relativement faible, il s'agit d'un problème énorme, aggravé par le fait que nous ne recyclons qu'environ 9 % de nos déchets plastiques. Cette situation nuit à nos océans, aux animaux qui y vivent et même à notre santé. Nous devons faire plus pour empêcher les océans de se noyer dans le plastique.

Le problème mondial de la pollution plastique

Il est indéniable que nos océans sont confrontés à une crise du plastique. Une énorme quantité de débris plastiques a été découverte flottant à la surface de la mer, échouant sur les côtes les plus reculées du monde. Ces débris fondent de la banquise arctique, se trouvent au point le plus profond du plancher océanique et finissent parfois dans l'estomac des poissons et autres animaux marins.

Le plastique est en effet partout. Pour ne rien arranger, le volume des déchets plastiques devrait être multiplié par quatre d'ici à 2050.

Le pire dans les programmes canadiens de gestion des déchets, c'est que certaines personnes pensent encore que la pollution plastique, notamment dans nos océans, n'est pas un problème canadien. Comme si la quantité de déchets qu'ils contribuent à la pollution, les voilà qui mettent la question de côté comme s'ils n'étaient pas concernés.

Nous recyclons, nous avons de bons systèmes de gestion des déchets, nous nettoyons les plages et, d'une manière générale, nous nous soucions de l'environnement. N'est-ce pas ainsi que le monde entier devrait s'attaquer à la pollution plastique ?

  Quel matériau prend le plus de temps à se décomposer ?

Faits concernant le problème des déchets au Canada

  • On estime que le Canada produit annuellement 3,3 millions de tonnes de déchets plastiques.
  • Chaque année, 2,8 millions de tonnes de déchets plastiques aboutissent dans les décharges canadiennes. C'est l'équivalent du poids de 24 tours du CN.
  • Selon le gouvernement canadien, ses habitants utilisent près de 15 milliards de sacs en plastique chaque année et environ 57 millions de pailles chaque jour.
  • Au Canada, plus d'un tiers de nos plastiques sont créés pour des produits ou des emballages à usage unique.

Le Canada recycle-t-il ses déchets ?

Le Canada recycle à peine 9 % de ses énormes déchets plastiques. Pendant ce temps, environ 87 % finissent dans les décharges d'assainissement. 

Le reste est brûlé pour créer de l'énergie, ce qui entraîne des problèmes d'émissions. Ces plastiques se retrouvent aussi inévitablement dans l'environnement sous forme de déchets. 

Le Canada expédie également environ 12 % de ses déchets plastiques hors d'Amérique du Nord pour qu'ils soient traités en vue de leur recyclage. Au lieu d'être correctement recyclés, ces déchets entraînent bien trop souvent une pollution environnementale qui affecte le monde entier.

Le Canada ne produit pas autant de déchets plastiques que d'autres pays. 

Bien qu'il produise la plus grande quantité de déchets que tout autre pays, le Canada ne produit pas autant de déchets plastiques que les États-Unis et d'autres territoires voisins. Cependant, de nombreux pays d'Asie sont devenus les décharges mondiales des déchets plastiques du Canada. 

Ils envoient 12 % de leurs déchets plastiques en Amérique du Nord pour y être recyclés. Un pourcentage élevé de ces déchets plastiques exportés est ensuite envoyé dans des pays d'Asie du Sud-Est, dont beaucoup ne disposent pas de l'infrastructure adéquate pour traiter ces déchets. Comme on peut s'y attendre, le plastique est incinéré ou pollue simplement l'environnement en tant que détritus permanent.

  Que se passe-t-il lorsque les décharges sont pleines ?

L'Amérique du Nord et les pays européens en particulier y envoient des déchets depuis des décennies, mais de nombreux pays, comme la Chine, les refusent désormais. Cela ne fait que montrer comment le Canada contribue au problème du plastique à l'autre bout du monde.

Les grands pays comme le Canada jettent leurs déchets dans les petites nations comme les Philippines.

Un cargo transportant des tonnes de déchets en provenance du Canada est arrivé aux Philippines il y a plus de cinq ans, provoquant un conflit diplomatique. Cette action s'est poursuivie alors même que les nations de la région refusent de plus en plus de servir de dépotoir à des pays plus importants.

69 conteneurs de déchets en décomposition ont été chargés sur le navire Bavaria dans le port de Subic Bay aux premières heures de vendredi, avant d'embarquer pour un voyage de 20 jours vers Vancouver, dans le sud-ouest du Canada.

Les militants écologistes, dont ceux de Greenpeace et de la coalition EcoWaste, ont salué l'arrivée de Bavaria à Subic Bay. À partir de là, les Philippines ont affirmé qu'elles ne sont pas une décharge d'ordures.

Il n'est pas surprenant qu'une grande partie des déchets plastiques flottant dans l'océan proviennent d'Asie. En fait, les six premiers pays pour les déchets de l'océan sont la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam, le Sri Lanka et la Thaïlande, qui sont toutes des nations asiatiques. 

Les États-Unis rejettent également chaque année dans l'océan pas moins de 242 millions de livres de déchets plastiques.

Questions courantes sur le déversement d'ordures dans l'océan par le Canada

Quel est l'effet de la pollution plastique dans l'océan ?

Les microplastiques ont des effets durables sur l'océan. Les animaux marins en général prennent les déchets plastiques pour de la nourriture et les consomment. Cela affecte leur tube digestif, car les plastiques commencent à remplir leur estomac, ne laissant plus de place pour la vraie nourriture. La pollution plastique permet également aux produits chimiques toxiques de contaminer l'eau des océans. 

  Comment pouvons-nous nous débarrasser des décharges ?

Quels autres pays rejettent des déchets dans l'océan ?

Découverts pour la première fois au début des années 90, les déchets de la plaque de déchets proviennent de pays situés sur le pourtour du Pacifique. Il s'agit de pays d'Asie, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud. Des études montrent que la plus grande partie des déchets de la plaque de déchets provient de la Chine et d'autres pays asiatiques.

Le Canada brûle-t-il des déchets ?

La majorité des communautés canadiennes ont commencé à mettre en œuvre des lois interdisant le brûlage à l'air libre des déchets. En raison de ses effets connus sur la santé humaine, le brûlage à l'air libre a été largement interdit non seulement au Canada, mais aussi dans d'autres pays.

Avec sa population dense, il n'est pas surprenant que le Canada contribue largement au problème des déchets dans le monde. Si seulement ils pouvaient commencer à repenser l'utilisation du plastique, nous pourrions tous envisager un monde plus radieux sans changement climatique. 

Cela montre également que même si leur pays ne produit pas autant de déchets plastiques que les nations d'Asie du Sud-Est, le fait qu'ils aient trop de déchets à gérer devient un autre problème qui affecte non seulement leur population, mais aussi le monde entier.

fr_FRFrançais